Blog de psy

Contributions & publications : Blog de psy à Genève

Séparation douloureuse : pourquoi consulter un psychologue peut être bénéfique ?

Comment faire face à une séparation douloureuse ?

Bien que les séparations sentimentales soient une réalité courante, elles s’avèrent fréquemment extrêmement souffrantes. Un mélange de sentiments tels que la tristesse, la rage, la confusion et le sentiment de manque nous envahit, nous plongeant dans un processus de deuil intense. Surmonter une rupture peut être douloureux. Pourquoi certaines séparations affectent-elles plus profondément que d’autres ? Pourquoi la manière de gérer le chagrin amoureux varie-t-elle d’une personne à l’autre ? Et pourquoi tendons-nous à répéter les mêmes comportements dans nos relations ?

[lwptoc hideItems=”1″]

Séparation, divorces et ruptures qui font mal

Les déceptions sentimentales et les fins de relations sont des expériences communes dans l’existence. Rares sont ceux qui n’ont jamais connu une séparation douloureuse, ou tout au moins une désillusion amoureuse.

Subir un chagrin d’amour est loin d’être réjouissant, cependant, cela contribue souvent à une meilleure connaissance de soi et à un développement personnel.

Bien que les ruptures puissent être extrêmement douloureuses, donnant l’impression sur le moment que la vie a perdu sa saveur, le temps a souvent un effet thérapeutique remarquable.

Avec le temps, que ce soit des semaines, des mois, voire des années, la souffrance s’estompe et laisse place à la possibilité d’une nouvelle rencontre enrichissante ou à une vie de célibataire épanouissante.

Séparation et rupture difficiles : qui consulter et comment savoir que c'est le bon moment de consulter un psychologue ?

Différents types de séparations sentimentales existent. Cependant, la longueur de la relation ou les difficultés surmontées en commun n’ont pas toujours un impact direct sur l’intensité du chagrin ressenti.

Parfois, une relation de quelques mois peut entraîner une peine profonde et durable, tandis qu’un divorce après 30 ans de mariage peut être vécu comme un nouveau départ.

Certes, l’affection qu’on porte à l’autre joue un rôle crucial dans les ruptures, mais ce n’est pas l’unique facteur.

Des éléments comme le passé familial, les circonstances environnantes et les blessures personnelles jouent aussi un rôle significatif dans la profondeur de la souffrance vécue.

Des étapes pour faire le deuil de la relation

L’individu qui subit une rupture éprouve souvent un profond chagrin, voire un sentiment de désespoir intense. Il peut ressentir que sa vie a perdu tout sens et être envahi par des pensées sombres.

À l’instar des phases d’un deuil traditionnel, il peut expérimenter des périodes de colère, de refus, de dépression nerveuse, ou même être prêt à tout pour reconquérir l’être cher. 

Ces étapes, bien que normales, peuvent s’avérer extrêmement éprouvantes, d’autant plus que les proches ne savent pas toujours comment réagir de manière adéquate.

L'individu qui subit une rupture éprouve souvent un profond chagrin, voire un sentiment de désespoir intense. Il peut ressentir que sa vie a perdu tout sens et être envahi par des pensées sombres.

Quand voir un psychologue pour mieux vivre sa séparation ?

Plusieurs motifs peuvent inciter à consulter un psychologue après une rupture sentimentale. Ces motifs varient et peuvent être abordés individuellement ou collectivement, en fonction des besoins personnels et du vécu de chacun.

Bien que les peines de cœur puissent être extrêmement dures, il n’existe pas de règle  précise pour déterminer leur durée. 

Si après plusieurs mois, voire années, on se retrouve encore à ressasser le passé, alors que les autres ont depuis longtemps tourné la page, il peut être judicieux de faire appel à un psychologue. 

Il se peut que la séparation ait réveillé des émotions ou des problèmes plus profonds. Parfois, sans s’en rendre compte, rester accroché au passé peut sembler plus rassurant que de faire face à l’incertitude du futur.

Dans tous les cas, un psychologue peut offrir un soutien pour surmonter cette épreuve, mieux gérer sa colère intérieur et avancer avec sérénité.

Des ruptures peuvent être particulièrement pénibles, surtout lorsqu’elles semblent être la répétition de séparations antérieures, suivant des relations problématiques qui rappellent étrangement des expériences passées.

Cette tendance à répéter constamment les mêmes modèles de relations pose question. Pourquoi tombe-t-on dans le même schéma encore et encore ? Que ce soit avec un psychologue en ligne ou en cabinet, un soutien psychologique peut être précieux afin d’explorer ces interrogations et pour rompre avec ces cycles répétitifs qui pèsent dans sa vie.

Famille séparée : le syndrome du nid vide

Lorsqu’une séparation s’impose, rester ensemble uniquement pour les enfants n’est pas forcément la meilleure décision. Il n’existe pas de moment idéal pour les enfants dans ce contexte. 

Retarder la séparation jusqu’à ce qu’ils soient plus âgés peut leur imposer un fardeau indésirable (comme le sentiment qu’un parent est resté uniquement pour eux), ou les élever avec une perception erronée du couple et de l’amour.

Cela peut entraver leur capacité à construire plus tard leur propre vie amoureuse, en l’absence de modèles adéquats. 

De nombreux pères, en particulier, ressentent un sentiment d’abandon vis-à-vis de leurs enfants. En se séparant et en quittant souvent le domicile familial, ils craignent de priver leurs enfants d’une vie familiale normale.

Il est important d’utiliser les ressources à disposition pour gérer la phase de séparation. Il est possible de mettre fin à une relation de couple tout en maintenant une relation parentale saine, à condition d’avoir bien compris et identifié les raisons de la séparation. De nombreux couples y parviennent avec succès.

Pour de nombreux parents qui viennent de se séparer, faire face au syndrome du nid vide représente un véritable challenge, surtout lorsqu’on s’est fortement identifié à son rôle de parents. 

L’épreuve du départ des enfants peut être redoutable, même si l’on est préparé. Cette crainte peut être particulièrement intense, entraînant tristesse et parfois, dépression.

Ce sentiment d’abandon et de vide intérieur peut donner l’impression qu’il n’y a plus de but ni de joie dans la vie, surtout après s’être tant consacré à sa famille.

Ce sentiment d'abandon et de vide intérieur peut donner l'impression qu'il n'y a plus de but ni de joie dans la vie, surtout après s'être tant consacré à sa famille.

Ressentir le besoin de parler et d’être aidé(e)

Pour bénéficier pleinement de l’aide d’un psychologue dans le cadre d’une rupture, il est crucial de se sentir complètement à l’aise lors des consultations, afin de pouvoir aborder tous les aspects de la séparation sans réserve.

Il est important d’être prêt à explorer en profondeur les causes de son mal-être avec le thérapeute que vous aurez choisi.

Psychologue ? Psychanalyste ? Psychiatre ? Thérapeute homme ou femme ? Bien souvent, lorsque l’on est en pleine rupture amoureuse, ce sont bien des questions qui nous arrivent au même moment.

Que ce soit sur recommandation par le biais d’un proche ou en ayant tout simplement choisi son thérapeute sur Internet parce qu’il est proche de chez soi, engager une consultation psychologique régulière ne peut être que bénéfique.

Des séances régulières, une fois par semaine ou une fois par mois selon la situation et le besoin du patient, permettront d’obtenir des clés et de pouvoir parler de son mal être.

A lire aussi : Questions et réponses fréquentes avant de consulter un Psy à Genève

Quel thérapeute pour surmonter une rupture difficile ? 

Si vous n’avez jamais consulté un thérapeute au préalable, il peut être difficile de savoir à qui s’adresser et quel thérapeute sera le plus à même de vous aider.

S’agissant d’une rupture amoureuse et d’une séparation douloureuse, le choix du thérapeute dépendra de différents critères. Les thérapies brèves peuvent être recommandées pour ce type de situations

Ces thérapies sont utiles pour gérer les conséquences immédiates d’une rupture mais peuvent ne pas élucider les raisons sous-jacentes de la séparation.

Le choix du thérapeute dépendra de différents critères. Les thérapies brèves peuvent être recommandées pour ce type de situations

Consulter un(e) psychologue pour une séparation

Le psychologue, titulaire d’un diplôme en psychologie, est apte à réaliser un diagnostic psychologique et à recommander une psychothérapie si besoin, mais ne peut pas prescrire de médicaments ni fournir de documents pour le remboursement.

Ses qualités principales incluent l’empathie, une écoute active et la capacité à aider progressivement ses patients à surmonter leurs problèmes. Un premier rendez-vous permet de pouvoir détailler votre situation et les raisons d’avoir pris à la décision de consulter.

Prendre rendez-vous avec un psychiatre

Un psychiatre est un docteur spécialisé en santé mentale, capable de diagnostiquer des troubles psychiatriques, de proposer des thérapies et, si nécessaire, de prescrire des médicaments. Étant médecin, il suit le code de déontologie médicale et peut émettre des documents pour le remboursement par la Sécurité sociale et les caisses complémentaires.

Cet aspect peut être un critère de choix important, surtout pour ceux avec des ressources limitées ou nécessitant un traitement médicamenteux pour gérer les réflexions liées à une séparation et ses impacts.

Commencer une psychanalyse

Le psychanalyste, quant à lui, propose des cures psychanalytiques, qui sont souvent des processus longs et approfondis. Si vous envisagez cette méthode pour une introspection intense à la suite d’une séparation, il faut être prêt à y investir du temps. Contrairement à une thérapie conversationnelle, la psychanalyse nécessite une approche différente.

Il n’y a pas d’exigence de diplôme spécifique pour exercer en tant que psychanalyste, donc il est important de vérifier que le thérapeute a suivi une formation théorique reconnue et a lui-même expérimenté une cure psychanalytique, souvent en plus d’une formation en psychologie ou en psychiatrie.

Entamer une psychothérapie

La psychothérapie est un processus qui peut s’étendre sur plusieurs semaines, mois, voire années. Dans le cas d’une rupture amoureuse, elle peut s’avérer extrêmement utile. Il est important de prêter attention à la personnalité du thérapeute ainsi qu’à sa méthode de travail.

Consulter un thérapeute, que ce soit avant, pendant ou après une séparation, aide à mieux comprendre et gérer la situation de manière plus efficace que si l’on tentait de naviguer seul dans cette épreuve.

Il est crucial de choisir un thérapeute adapté, qui correspondra à ses besoins personnels et à sa sensibilité.

Voir les disponibilités & prendre rendez-vous

Psy Genève Léman

À lire aussi “Les séparations : victoires ou catastrophes ?” par Cairn : cliquez ici


Autres recherches sur : “Surmonter une séparation

  • Comment surmonter une séparation difficile avec ma femme
  • Quel psychologue à Genève pour rupture difficile
  • Besoin de parler à un psy après divorce
  • Séparée de mon mari, je suis en dépression
  • Consultation psy pour la famille à Genève
  • Cabinet psy familial canton de Genève
  • Psy pour rupture très difficile avec rendez-vous rapide
  • Quel psy en ligne pour m’aider après séparation
  • Comment reprendre gout à la vie après une séparation
  • J’ai besoin de conseils pour surmonter une séparation très dure
  • Faire une thérapie de couple est ce que ça marche ?
  • Psychothérapeute pour mieux vivre un divorce
sur 5 - Merci pour votre note !
Les commentaires sur notre site Psy Genève Léman sont désactivés
Troubles anxieux

Comment diminuer des troubles anxieux ?

En cas de suspicion d'un trouble anxieux, il est recommandé de consulter un psy. Le thérapeute sera en mesure de réaliser …

Angoisses, anxiété ou attaque de panique : quand consulter un thérapeute ?

Maitriser anxiété, angoisses et trouble panique

Un psychologue peut vous aider à prévenir de futures crises d’angoisse et à maitriser anxiété et troubles paniques. …

Sentiment de solitude : à qui en parler ?

Solitude et santé mentale : quand consulter ?

L'isolement et le sentiment de solitude est une grande source de souffrance. Consulter un psy pour parler de cet isolement …