Blog de psy

Contributions & publications : Blog de psy à Genève

Dépression nerveuse : quand consulter et comment en guérir ?

Quand consulter pour une dépression nerveuse ?

Consulter pour une dépression nerveuse – Les variations émotionnelles font partie intégrante de notre existence, où la mélancolie et l’inquiétude se manifestent comme des réponses naturelles aux événements quotidiens. Néanmoins, lorsque ces réactions émotionnelles s’étendent excessivement dans le temps ou deviennent extrêmement prononcées, elles évoluent alors vers un état pathologique connu sous le nom de dépression. Ces fluctuations émotionnelles exercent une influence considérable sur notre vie quotidienne en raison de leur intensité persistante. Quand consulter pour une dépression ? 

Signes et cause d’une dépression nerveuse

Les manifestations de la dépression nerveuse varient d’une personne à l’autre, mais certains signes fréquents incluent une humeur persistamment morose, un manque d’énergie, des troubles du sommeil et une diminution de l’intérêt pour les activités habituelles. 

Les causes de la dépression sont multifactorielles, résultant souvent d’une combinaison de facteurs génétiques, biologiques, environnementaux et psychologiques. 

Des événements stressants de la vie, des déséquilibres chimiques cérébraux, des antécédents familiaux de troubles dépressifs et des facteurs hormonaux peuvent également contribuer au développement de la dépression nerveuse. Il est essentiel de consulter un professionnel de la santé pour un diagnostic précis et un plan de traitement approprié.

Dépression nerveuse ou déprime : quand consulter un psy et comment guérir d'un état dépressif ?

Déprime passagère ou troubles dépressifs ?

Les symptômes peuvent inclure une humeur persistamment basse, une perte d’intérêt ou de plaisir dans les activités quotidiennes, une fatigue excessive, des troubles du sommeil (insomnie ou hypersomnie), des changements d’appétit, des sentiments de désespoir ou de dévalorisation, des difficultés de concentration, et même des pensées suicidaires.

La différence entre une déprime passagère et la dépression réside souvent dans la durée et l’intensité des symptômes. Une déprime passagère est généralement liée à des événements stressants ou difficiles et peut être de courte durée. Elle peut être une réaction normale à des circonstances temporaires, et la personne peut retrouver son état émotionnel habituel avec le temps, le soutien social, ou des stratégies d’adaptation.

Des symptômes plus lourds et persistants

En revanche, la dépression nerveuse implique des symptômes plus graves et persistants qui interfèrent significativement avec la vie quotidienne. Elle peut durer pendant des semaines, des mois, voire des années, et nécessite souvent une intervention professionnelle, telle que la psychothérapie ou la prise de médicaments antidépresseurs.

A lire aussi : Comment mieux gérer sa colère ?

Il est important de noter que seul un professionnel de la santé peut poser un diagnostic précis en évaluant la durée, la fréquence et l’impact des symptômes sur la vie quotidienne de la personne concernée.

Si vous pensez souffrir de dépression, consulter un médecin ou un professionnel de la santé mentale (psychologue ou psychothérapeute par exemple) vous permettra d’évaluer la situation dans un premier temps afin de vous diriger vers un thérapeute adapté.

Si vous pensez souffrir de dépression, consulter un médecin ou un professionnel de la santé mentale (psychologue ou psychothérapeute par exemple) vous permettra d'évaluer la situation dans un premier temps afin de vous diriger vers un thérapeute adapté.

Quels sont les signes d’un état dépressif ?

Il est fréquent d’éprouver une profonde tristesse à un moment donné de notre existence, mais si cette émotion persiste ou évolue vers une attitude dépressive sur une période dépassant deux semaines, solliciter de l’aide est recommandé.

Il est important de faire la distinction entre la tristesse normale et la dépression prolongée, et ne pas laisser cette dernière s’installer dans notre routine quotidienne.

La dépression ne se limite pas à une simple anxiété, elle englobe également une tristesse persistante, créant une atmosphère de mélancolie. Cette condition peut entraîner une sensation d’inutilité, un désespoir profond, et même susciter des pensées d’abandon. La dépression impacte négativement le plaisir que l’on prend dans la vie quotidienne, générant du stress au travail et des tensions dans les relations personnelles. 

Comment guérir d’une dépression ?

Soutien psychologique, soins psychothérapeutiques, médication ? Pour commencer, il faut savoir que les antidépresseurs ciblent principalement les composantes biologiques de la dépression, tandis que la psychothérapie intervient sur les aspects psychologiques. Les approches varient selon le courant psychologique du praticien, mais les fondements demeurent communs à toutes les formes de psychothérapie.

Il y a diverses formes de psychothérapies, chacune reposant sur des bases théoriques et des méthodes spécifiques, visent à atténuer les symptômes dépressifs et favoriser la guérison. En Suisse, les approches prédominantes sont les psychothérapies psychanalytiques et les thérapies cognitivo-comportementales.

La psychothérapie psychanalytique se concentre sur l’exploration du passé et de la vie actuelle du patient, mettant l’accent sur les émotions plutôt que les symptômes.

Cette approche qui favorise la compréhension des liens potentiels entre l’histoire et la dépression, encourage une meilleure connaissance de soi et ouvre des perspectives d’évolution personnelle.

En Suisse, les approches prédominantes sont les psychothérapies psychanalytiques et les thérapies cognitivo-comportementales.

La thérapie cognitivo-comportementale (que l’on appelle couramment TCC) se fixe comme objectif principal la réduction des symptômes dépressifs. Grâce à diverses méthodes, le thérapeute fournit des techniques pour améliorer le sommeil, gérer le stress et atténuer les symptômes dérangeants de la dépression nerveuse.

Des mises en situation peuvent également être proposées pour accompagner le processus évolutif.

Foire aux questions sur la dépression nerveuse 

Nombreuses sont les questions et les interrogations que l’on peut se poser quand on est dépressif et que l’on songe à consulter un thérapeute. Voici les questions (liste non-exhaustive) fréquemment posées sur notre site internet et lors de la première consultation par les patients.

  • Comment reconnaitre les signes d’une dépression nerveuse ?
  • Quels sont les effets de la dépression sur mon corps ?
  • Pourquoi je n’ai plus envie de rien faire ?
  • C’est quoi une dépression silencieuse ?
  • Suis-je déprimé(e) ou dépressif(ve) ?
  • Combien de temps dure une thérapie pour soigner une dépression nerveuse ?
  • Quelle est la différence entre burn-out et dépression ?
  • Quelle activité pour sortir de dépression ?
  • Existe-t-il un test pour déceler une dépression ?
  • Quels sont les signes de guérison d’une dépression ?
  • Est-ce que je risque une dépression post-partum ?
  • Quel anxiolytique pour dépression ?
  • Quelle est la durée de prise d’anti-dépresseur ?
  • Quelle est la différence entre anxiolytique et antidépresseur ?
  • Comment la dépression agir sur mon humeur ?
  • Comment lutter une dépression hormonale ?
  • Est-ce que la ménopause joue sur le moral ?
  • Combien de temps dure la ménopause et l’envie de pleurer ?
  • Envie de rien, lassitude et mélancolie persistante : est-ce une dépression nerveuse ?

En complément des soins médicaux, la gestion quotidienne de la dépression est essentielle pour maintenir une qualité de vie optimale. Des éléments tels que l’activité physique régulière, un sommeil équilibré, une alimentation saine et des interactions sociales jouent un rôle crucial dans le bien-être, contribuant à une meilleure gestion des symptômes dépressifs au quotidien.

La dépression, lorsqu’elle n’est pas traitée ou est mal gérée, peut entraîner des conséquences graves telles que des rechutes, la persistance de symptômes, le développement d’une dépression chronique et même un risque accru de tentative de suicide.

Il est impératif de solliciter l’avis d’un professionnel de la santé en cas de doute ou dès l’apparition de symptômes dépressifs.

Voir les disponibilités & prendre rendez-vous

 

Psy Genève Léman

0041 76 515 37 17
Rue du vieux collège 10 bis, Genève 1204

À lire aussi “Dépression et mélancolie” par Anne Juranville : cliquez ici


Autres recherches sur : “Soigner une dépression nerveuse

  • Cabinet psychologue femme pour personne dépressive à Genève
  • Quel thérapeute pour une femme de 50 ans dépressive
  • Troubles anxieux je pense faire une dépression
  • Prendre RDV Psy à Genève pour guérir de ma dépression
  • Je fais un burn out familial qui consulter
  • Mon fils est en dépression quel psychologue pour enfant à Genève
  • Conseils pour psy dispo pour dépression sévère
  • Quel cabinet psy à Genève pour parler de mon anxieté
  • Soins pour signes de dépression après séparation
  • Qui peut me prescrire des anxiolytique pour dépression
  • Besoin de voir un psychothérapeute canton de Genève
  • Cherche une psychologue pour état dépressif qui dure
sur 5 - Merci pour votre note !
Les commentaires sur notre site Psy Genève Léman sont désactivés
Troubles anxieux

Comment diminuer des troubles anxieux ?

En cas de suspicion d'un trouble anxieux, il est recommandé de consulter un psy. Le thérapeute sera en mesure de réaliser …

Angoisses, anxiété ou attaque de panique : quand consulter un thérapeute ?

Maitriser anxiété, angoisses et trouble panique

Un psychologue peut vous aider à prévenir de futures crises d’angoisse et à maitriser anxiété et troubles paniques. …

Sentiment de solitude : à qui en parler ?

Solitude et santé mentale : quand consulter ?

L'isolement et le sentiment de solitude est une grande source de souffrance. Consulter un psy pour parler de cet isolement …